Posted in Ancient Greece

La démocratie contre les experts : Les esclaves publics en Grèce ancienne

By Paulin Ismard

Supposons un fast que le dirigeant de los angeles Banque de France, le directeur de l. a. police et celui des data nationales soient des esclaves, propriétés à titre collectif du peuple français. Imaginons, en somme, une République dans laquelle certains des plus grands serviteurs de l'Etat seraient des esclaves. Ils étaient archivistes, policiers ou vérificateurs de los angeles monnaie : tous esclaves, quoique jouissant d'une privilégiée, ils furent les premiers fonctionnaires des cités grecques. En confiant à des esclaves de telles fonctions, qui requéraient une services dont les citoyens étaient bien souvent dénués, il s'agissait pour los angeles cité de placer hors du champ politique un yes nombre de savoirs spécialisés, dont l. a. maîtrise ne devait légitimer los angeles détention d'aucun pouvoir. Surtout, los angeles démocratie directe, telle que los angeles concevaient les Grecs, impliquait que l'ensemble des prérogatives politiques soit entre les mains des citoyens. En rendant invisibles ceux qui avaient l. a. cost de son management, los angeles cité conjurait l'apparition d'un Etat qui puisse se constituer en example autonome et, le cas échéant, se retourner contre elle. Que los angeles démocratie se soit construite en son origine contre l. a. determine de l'expert gouvernant, mais aussi selon une perception de l'Etat qui nous est radicalement étrangère, voilà qui devrait nous intriguer.

Show description

Preview of La démocratie contre les experts : Les esclaves publics en Grèce ancienne PDF

Similar Ancient Greece books

The Three Theban Plays: Antigone; Oedipus the King; Oedipus at Colonus

The heroic Greek dramas that experience moved theatergoers and readers because the 5th century B. C. Towering over the remainder of Greek tragedy, the 3 performs that inform the tale of the fated Theban royal family—Antigone, Oedipus the King and Oedipus at Colonus—are one of the such a lot enduring and undying dramas ever written.

The Greek Alexander Romance (Penguin Classics)

When you consider that his loss of life within the 3rd century BC, every one age has woven its personal legends round the determine of Alexander the good. If the Hebrew culture observed him as a preacher and prophet, to the Persians he used to be alternately a real king and an arch-Satan, whereas in glossy Greece he's respected extra as a smart guy than as a conqueror.

The Great Sophists in Periclean Athens

The arriving of the Sophists in Athens in the midst of the 5th century B. C. was once an incredible highbrow occasion, for they introduced with them a brand new approach to instructing based on rhetoric and impressive doctrines which broke clear of culture. during this ebook de Romilly investigates the explanations for the preliminary good fortune of the Sophists and the response opposed to them, within the context of the tradition and civilization of classical Athens.

Selected Dialogues of Plato: The Benjamin Jowett Translation (Modern Library Classics)

Benjamin Jowett's translations of Plato have lengthy been classics of their personal correct. during this quantity, Professor Hayden Pelliccia has revised Jowett's renderings of 5 key dialogues, giving us a contemporary Plato trustworthy to either Jowett's most sensible beneficial properties and Plato's personal masterly type. collected listed below are lots of Plato's liveliest and richest texts.

Additional info for La démocratie contre les experts : Les esclaves publics en Grèce ancienne

Show sample text content

L. a. rétraction, à partir du milieu du IIIe siècle, des circuits assurant l’approvisionnement du monde méditerranéen en esclaves eut évidemment des conséquences majeures sur l’esclavage public. Puisque les contingents de dêmosioi ne se renouvelaient que marginalement par los angeles succession héréditaire, l’institution nécessitait l’existence d’un marché d’esclaves dense, voire spécialisé. À cette première transformation, il faut en ajouter une seconde, aux conséquences plus souterraines mais tout aussi décisives : on peut considérer que los angeles mise en position d’un christianisme d’État et, plus précisément, le développement en son sein d’une belief christologique de l. a. souveraineté impériale devaient progressivement déboucher sur une pensée radicalement neuve de l’État, bien éloignée du modèle de los angeles cité de l’âge classique. Le simple corps de la cité L’État n’a jamais existé dans los angeles cité grecque que sous l. a. forme purement négative de ses esclaves publics, ai-je écrit, en faisant du dêmosios le � héros secret » de l’État grec. L’hypothèse emprunte à première vue l. a. forme d’un chiasme : les dêmosioi incarnaient l’administration de los angeles cité et furent en ce sens ses uniques fonctionnaires, d’une part ; le recours aux esclaves témoignait de l. a. résistance de l. a. half de los angeles communauté civique à l’avènement d’un État conçu comme une example séparée de los angeles société, d’autre half. En rendant invisibles ceux qui avaient l. a. cost de son management, l. a. cité conjurait l’apparition d’un État qui puisse se constituer en example autonome et, le cas échéant, se retourner contre elle ; l. a. polis entendait ainsi maintenir toute forme de pouvoir dans l’immanence de sa propre life communautaire. L’esclave public est en ce sens l. a. determine dans laquelle l. a. cité, d’un même mouvement, éprouve los angeles limite de son auto-institution et los angeles refoule. Mesurons alors l’écart qui sépare, en ses fondements, l. a. cité grecque de l’État moderne, selon l’archéologie conceptuelle qu’en a proposée Ernst Kantorowicz. los angeles thèse est connue : l’élaboration juridico-théologique qui présida à l’avènement de l’État moderne reposerait sur los angeles fiction d’un double corps royal, fait d’un � corps naturel et [d’]un corps politique indivisible », selon les mots de Plowden, le juriste du règne d’Élisabeth Ire. Alors que le � corps naturel » de l’individu royal naît, engendre ou meurt, le � corps politique » du souverain, � qui ne meurt jamais », est à l. a. fois invisible et immortel. Cette étrange fiction du double corps royal aurait été nécessaire à l. a. perpétuité d’une communauté politique � dont le roi en tant qu’individu pourrait être séparé, mais non l. a. Dynastie, l. a. Couronne et l. a. Dignité royale14 ». En d’autres termes, il a fallu que le pouvoir s’affranchisse de son enveloppe charnelle et que l. a. couronne cesse de s’identifier parfaitement à los angeles personne royale. L’« immuabilité à l’intérieur du temps » de los angeles communauté politique procéda ainsi de l’élaboration d’une fiction, celle d’un � surcorps [royal] specific du corps naturel mortel15 » du monarque, faisant de l’État royal un � être de physionomie personnelle et de structure impersonnelle16 ».

Download PDF sample

Rated 4.49 of 5 – based on 21 votes